Insertion par le Travail d'Intérêt Général

Depuis 2016, l'Alliance Nord-Ouest s’est engagée dans une mission d’accueil de Travaux d’Intérêt Général (TIG) dans un objectif d’insertion de publics très éloignés de l’emploi.

Alternative à l’incarcération, la peine de travail d’intérêt général peut être prononcée à l’encontre de personnes majeures ou mineures.

Le TIG consiste en un travail non rémunéré et vise 3 objectifs :
  • sanctionner le condamné en lui faisant effectuer une activité au profit de la société, dans une démarche réparatrice, tout en lui laissant la possibilité d'assumer ses responsabilités familiales, sociales et matérielles ;
  • permettre au tribunal d'éviter de prononcer une peine d'emprisonnement de courte durée, dès lors qu'elle ne s'avère pas indispensable eu égard à la personnalité du condamné et à la gravité des faits qui lui sont reprochés.
  • Impliquer la collectivité dans un dispositif de réinsertion sociale des condamnés.

Quelques exemples de TIG :
  • amélioration de l'environnement (entretien des espaces verts, des plages...)
  • entretien (peinture, nettoyage, maçonnerie, élagage…),
  • entretien et rénovation du patrimoine (réfection de bâtiments publics),
  • réparation de dégâts divers (graffitis, affichage sauvage…),
  • aides aux personnes défavorisées,
  • stages de sensibilisation aux dangers de l'alcool, à la sécurité routière (notamment dans les hôpitaux), à l'éducation à la citoyenneté.



© SIVOM Tous droits réservés